le Val de saire par Ph L
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisEnvoyer à un ami
 
Vign_2017-11-06-3400

6 novembre 2017 

Election du président du conseil départemental

 

Marc Lefèvre


Vign_2017-11-06-3427-100

Philippe Bas, élu sénateur de la Manche en septembre 2017, en raison du non cumul de mandats a démissionné de son poste de président du conseil départemental de la Manche qu'il occupait depuis 2015.

L'élection du nouveau président a eu lieu ce lundi 6 novembre. 

Marc Lefèvre ancien 1er vice-président en charge des finances, seul candidat, a été élu avec 40 voix et 14 bulletins blancs.

Vign_2017-11-06-3412

Les 54 conseillers départementaux ont ensuite élu la commission permanente.

27 membres dont le président, 10 vice-présidents et 16 membres.

Vign_DSC_3421-110
Jean Morin (Créances) devient 1er vice-président (remplace à cette fonction Marc Lefèvre) en charge des infrastructures (routes et ports)
Vign_2017-11-06-3426
Jacques Coquelin (Valognes) devient vice-président en charge des finances ( il remplace Marc Lefèvre sur cette compétence)
Vign_2017-11-06-3413
Vign_2017-11-06-3420

Le président avec les femmes élues.

depuis 2015 les conseillers départementaux sont élus par binôme mixte, l'assemblée compte donc 27 femmes .

Vign_2017-11-06-3398
rencontre du président et de Jean-François Le Grand ancien président.
Vign_2017-11-06-3376
Votez pour moi
Vign_2017-11-06-3405
 

Elections sénatoriales

24 septembre 2017

Les résultats définitifs

Philippe Bas (LR): 461 voix, 29,82%

Jean-Michel Houllegatte (PS): 318 voix, 20,57%

Jean Bizet (LR): 254 voix, 16,43%

Jean-Michel Maghe (LREM): 231 voix, 14,94%

Christiane Vulvert (Centre): 146 voix, 9,44%

Jean Lepetit (UDI): 61 voix, 3,95%

Richard Delestre (PCF): 47 voix, 3,04%

Jean-Jacques Noël (FN): 28 voix, 1,81%

 

Vign_image_defaut_ori
 

Elections législatives

11 et 18 juin 2017

4ème circonscription de la Manche

Cantons : La Hague, Cherbourg, Tourlaville, Val de Saire

 
Tous les résultats du 1er tour dans le Val de Saire, suivre le lien.
 

1er tour de scrutin 11 juin 2017

4ème circonscription
Vign_2017-4circo-1Tour-110

A noter que les deux candidats qui peuvent se maintenir au second sont repêchés car ils n'atteignent pas les 12,5% requis pour se maintenir au second tour.

Fait inédit ces deux candidats se réclament du soutien au président Macron.

Maintien pour le second tour

Dans la quatrième circonscription de la Manche pour se maintenir au second tour il faudra qu'un candidat ait obtenu 11.000 voix(12,5% des électeurs inscrits).

Si l'on se base sur le 1er tour des présidentielles du 23 avril il serait possible de déboucher sur une quadrangulaire (Macron, Mélenchon, Le Pen, Fillon).

Pour ce scrutin 13 candidats sont présents avec un choix comparable à la présidentielle. Toutefois les voix Macron risquent de se répartir sur deux candidats, le choix des électeurs entre Mistler et Krimi sera déterminant pour la suite.

Atteindre les 11.000 voix ce 11 juin sera d'autant plus difficile que le taux d'abstention prévisible se situe à 40%. Si tel est le cas il faudra atteindre environ 22% des suffrages exprimés pour se maintenir au second tour.

En 2012, Bernard CAZENEUVE avait été élu dès le premier tour avec 55,39% des exprimés un taux de participation de 57,08% et 98,90% d'exprimés.

Vign_Maintien-2nd-40

Député sortant

Bernard CAZENEUVE

Geneviève GOSSELIN-FLEURY

Candidats

– Yvonne Pecoraro (France Insoumise) suppléant André Jacques
– Abdelkader Benramdane (Lutte Ouvrière) suppléant Franck Laurès
– Jean-Jacques Noël (Front National) suppléant Benoit Lepeltier
– Marc Blin (Union Populaire Républicaine) suppléante Anne-Marie Macé
– Sophie Guyon (Les Républicains-UDI) suppléant Hervé Feuilly
-Sylvie Dhiver (Parti Chrétien Démocrate) suppléant  Laurent Leclerc
– Arnaud Catherine (Parti socialiste) suppléante Roselyne Hellé
– Valérie Varenne (Front de Gauche) suppléant Bertrand Hulin
– Jean-Sébastien Héderer (Europe Ecologie-Les Verts) suppléante Catherine Marrey
– Stanislas Guéroin (Nous Citoyens) suppléante Floriane Meneur
– Odile Drougard (Parti de la France) suppléante Claudette Hénique
– Blaise Mistler (La République en Marche) suppléante Annick Perrot
– Sonia Krimi (Majorité présidentielle) suppléant Frédéric Bastian

Vign_1circo-50-dia
 

Election présidentielle

7 mai 2017

 
Canton Quettehou
Vign_2017-05-07-Qhou-1000
Pour lire les tableaux à l'endroit (!!!) des votes par commune un clic sur les liens ci dessous (Qhou= Quettehou  SPE = Saint Pierre Eglise vds= Val de Saire)
Votes par communes
 
Canton Saint Pierre Eglise
Vign_2017-05-07-SPE1000
 
Canton du Val de Saire
Vign_2017-VDS-2nd-200
 
Vign_2017-comp-723-Qhou-113
 

Canton de Quettehou 

Comparaison entre les deux tours de scrutin concernant la participation et les exprimés.

Nombre d'inscrits 7433

Votants 5703 (76,7%) le 07/05 et 5876 (79,1%) le 23/04

Au deuxième tour 161 votants de moins soit % du nombre des inscrits

Suffrages exprimés 5102 (68,6%) le 07/05 et 5759 (77,5%) le 23/04

Au second tour 657 exprimés de moins qu'au premier tour soit 8,84% des inscrits

le nombre des exprimés entre les deux tours diminue le 601 soit 8,09% des inscrits, ou 10,05% des votants du second tour; c'est à dire que le nombre des bulletins nuls et blancs à augmenté de 484 soit 6,51% % des inscrits ou 8,49% des votants du second tour.

Le nombre des bulletins blancs et nuls est passé de 1,6% (117) à 8,9% (601) des inscrits ou de 2% des votants du 23/04 à 10,5% des votants du 07/05.

 
Vign_2017-comp-723-SPE-113
 
Canton du Val de Saire
Vign_2017-VDS-2nd-120
 
Vign_2017-05-07-Tete-100
 
Abstentions et suffrages exprimés
Vign_image_defaut_ori
 

Election présidentielle 2017

23 avril    -     7 mai

Vign_2017-04-17-9488
 

Canton de Quettehou

Vign_2017-04-23-res-Qhou1
 
Vign_2017-04-23-res-Qhou2
Vign_2017-04-23-Qhou-clst-110
Vign_2017-2012-comparaisons-110

Le vote Fillon

Le canton de Quettehou vote toujours à droite. Comparaison du vote Fillon (2017) et Sarkozy (2012).

Le candidat Fillon perd 625 voix par rapport au candidat Sarkozy, dans le mêm temps on note 163 suffrages exprimés de moins. La perte de voix est particulièrement sensible à Anneville en Saire, Barfleur, Octeville l'Avenel, La Pernelle, Sainte Geneviève et Réville, les variations des taux de suffrages sont supérieurs à 10%.

Fillon arrive en tête dans 11 communes sur 16.

Vign_2017-2012-comparaisons-210

Vote Le Pen 

La progression est sensible dans toutes les communes à l'exception de Teurthéville Bocage, avec un taux en baisse de 2,3% par rapport à 2012, soit 13 voix de moins avec une diminution de 19 suffrages exprimés.

Les variations de taux importantes sont à relever à Octeville l'Avenel (+17%) et à Valcanville (+10%).

En définitive Marine Le Pen arrive seconde au général (en tête dans 4 communes sur 16) avec 1477 voix (+25%) soit 217 suffrages supplémentaires accompagnés d'une baisse de 163 suffrages exprimés ce qui donne une variation de pourcentage de 4,4. 

 

Canton saint Pierre Eglise

Vign_2017-SPE-Tableau2-100
 
Vign_2017-SPE-Tableau1-100
 
Vign_2017-04-23-SPE-clst-120
Vign_2017-04-23-Tete-100
 

La comparaison des résultats avec les régionales de décembre 2015 peuvent se révéler particulièrement intéressantes.

Voir plus bas

 

Résultats 2012 canton Quettehou

Vign_elections-president-2012-020

Pour mémoire élection de 2012
canton de Quettehou  

Inscrits    7503
 
Votants    6028
80,3% des inscrits
 
Exprimés  5922
78,9% des inscrits
98,2% des votants
  
Abstentions 
1475
19,7% des inscrits
24,5% des votants
 
Blancs et nuls  106
1,4% des inscrits
1,8% des votants



Pour mémoire

Canton du Val de Saire

 

Départementales
Mars 2015

participation 49% des inscrits

 

Régionales
Décembre 2015

participation 59% des inscrits

 

Elections législatives 2017

11 et 18 juin

 
Vign_carte-electeur-010

Quelques observations à propos des deux scrutins de 2015 (mars et décembre)

En 2015 les élections pour deux collectivités territoriales (département et région) ont eu lieu à 9 mois d'intervalle. Si les compétences sont différentes elles interviennent chacune dans notre quotidien ou en proximité.

je livre quelques remarques sur les seconds tours de ces deux scrutins dans le canton du Val de Saire. D'autres viendront éventuellement complété ces propos

1 - le nombre d'inscrits 

2 - la participation aux régionales set supérieure de 9,89% des inscrits de décembre 2015 soit 1419 électeurs de plus.

Explications possible : l'enjeu national et choix plus large

3 - Pour les départementales duel  : Droite / Front National 

Pour les régionales, triangulaire  : Droite / Gauche / FN

    a) Les suffrages exprimés sont en net augmentation aux régionales : +29,07% des exprimés de mars 2015, seulement 290 blancs et nuls en décembre contre 1704 en mars. Des électeurs de gauche sont allés voter en mars mais n'ont pas choisi entre les candidats en lice.

    b) Le Font National augmente en voix mais diminue en pourcentage : 196 voix soit 9,45% de plus par rapport à mars, c'est insuffisant par rapport aux 12,77% d'exprimés supplémentaires. Nous étions en duel en mars. Il n'est plus en tête que dans deux communes, Brillevast -présence d'un habitant sur la liste- et Valcanville -cherche l'explication.  

  c) En décembre
la droite arrive nettement en tête dans le canton de Quettehou

+594 voix soit 12,69% des exprimés dans cet ancien canton 

mais
en second dans le canton de Saint-Pierre-Eglise.
-73 voix soit 1,81% des exprimés dans cet ancien canton

 d) La droite  (39,26% des exprimés) en décembre perd des voix (1037 soit 24,5% des voix de mars), ce qui s'explique par la triangulaire.

3 - La gauche (32,86% des exprimés) accuse un déficit de 521 voix sur la droite dans le canton du Val de Saire.

 a) le décompte des voix en nombre fonctionne de la sorte

1833 + 1037 -196 = 2674

nouveaux suffrages exprimés + perte de la droite - gain du FN.

La réalité est certainement plus complexe, les électeurs du 1er tour n'ayant pas obligatoirement voté au second et les 6305 exprimés de mars n'ont pas forcément donné 6305 exprimés et identiques en décembre. 

15/12/2015

Humour ou pas, Compte tenu des observations des scrutins, j'aimerais connaître l'élixir de jouvence pour en 2020 taquiner le goujon des départementales, si cette collectivité existe toujours.

 

Conseil régional

6 et 13 décembre 2015

 
Vign_elections-regionales2T-2015-110
 
Vign_2015-12-13-Regionales-100
 
Vign_2015-12-13-Regioales-Resultats-010Nie
 
Vign_2015-12-13-Regioales-020V
 
Vign_2015-12-13-Regioales-010M
 
Liste arrivée en tête suite au premier tour
Vign_2015-12-06-Regionales-020
 

Manche

Inscrits        377 593

Votants        185 134

Exprimés    175 734

LR/UDI          53 120

PS/PRG        43 162

FN                 43 117

EELV            12 172

FG                  8 796

DLF                8 784

LO                  3 168

UPR               1 798

ND                 1 617

 

Conseil départemental

mars 2015

 
Vign_2015-04-02-0053
 
Vign_2015-04-02-0087
 

De nouveaux cantons

élections des conseillers départementaux

22 et 29 mars 2015

Vign_CantonValdeSaire-010
 
2ème tour, 29 mars 2015
 

Les résultats

Canton du Val de Saire

Un clic permet d'agrandir images, cartes et tableaux

Vign_elections-departementalest-2015-2TWEB1
 
Vign_2015-03-29-0986
Christine LEBACHELEY
 
Vign_2015-03-29-0978
Jean LEPETIT
 
Vign_elections-departementalest-2015-2TSPEWEB1
 
Vign_VoteDVD-2015-03-29
Ancien canton Saint Pierre Eglise

Participation de 49,7% (3409 votants)

Blancs et nuls 10% des votants

2111 suffrages Lebacheley/Lepetit

68,8%des exprimés

2 communes au dessus de 80%

7 Communes entre 70 et 80%

6 communes entre 60 et 70%

3 communes entre 50 et 60%

             

Ancien canton Quettehou

Participation de 47,7%  (3600 votants

Blancs et nuls 10,1% des votants

2121 suffrages Lebacheley/Lepetit

 65,5% des exprimés

0 commune au dessus de 80%

3 Communes entre 70 et 80%

9 communes entre 60 et 70%

3 communes entre 50 et 60%

1 commune au dessous de 50%

 

 Résultats second tour binôme Lebacheley/ Lepetit

 
Vign_elections-departementalest-2015-2T-QhouWEB1
 
Vign_Participation-2015-03-22-030

La participation au 1er tour des élections départementales

7136 votants

49,5% des inscrits

6727 exprimés

Nuls et blancs 5,73% des votants

(50,5% d'abstentions)

 
Vign_Participation-2015-03-29-031

La participation au 2ème tour des élections départementales

7009 votants

48,6% des inscrits

6305 exprimés

Blancs et nuls 10,04% des votants

 

1er tour, 22 mars 2015

 

 
Vign_elections-departementalest-VDS-2015-031Web
 
Vign_elections-departementalest-Qhou-2015-031Web
 
Vign_elections-departementalest-2015-031Web
 
Vign_2015-03-09-0240

 

 

9 mars 2015, la campagne officielle est ouverte, les premières affiches apparaissent.

 
Vign_2015-03-10-0243

 

10 mars, à mon avis va y avoir du décollage.

 
Vign_2015-03-15-0308

15/03/2015 L'ordre est rétabli.

Les réunions se précisent, mais toutes les communes ne sont pas visitées. Election de proximité ? La commune cellule de base de la démocratie ? le "Conseil départemental" partenaire des communes ? 

 

Le département de la Manche était divisé en 52 cantons, et chacun d'eux élisait un conseiller général.

Désormais ce même département comprend 27 cantons qui éliront chacun un binôme composé d'une femme et d'un homme, désormais appelés conseillers départementaux.

Les périmètres ont été revus en tenant compte de la démographie, population proche de 20.000 habitants, alors que précédemment la population des cantons allait de moins de 5.000 à plus de 20.000 habitants.

Le canton du Val de Saire regroupe les anciens cantons de Quettehou et Saint-Pierre-Eglise, soit 34 communes.

 

Eviter les confusions

 

Périmètres d'élection

Commune: conseillers municipaux

Commune : délégués des communautés de communes

Canton : délégués départementaux

Circonscription : député

Département : conseillers régionaux

Département : sénateurs

 

La confusion "canton", "communauté de communes " peut être expliquée par le fait que les communautés, souvent se sont formées sur le même périmètre que les cantons existants au moment de leur création. Mais le canton 2015 comme le canton d'avant 2015 ne représente qu'un périmètre (ou une aire ) d'élection. et la notion de chef lieu de canton n'avait plus beaucoup de signification si ce n'est qu'il s'agissait souvent  (ce n'était pas le cas avec Quettehou/ Saint Vaast)
 - de la commune la plus importante en nombre d'habitants,
 -  du lieu d'implantation des services tels que perception, gendarmerie, collège, pompiers,
 - du lieu d'implantation du marché
 - du lieu où se réunissaient les différentes assemblées
 - du lieu où se tenait le conseil de révision
 - ....

La commune chef lieu de canton n'était qu'une commune parmi toutes les autres, elle pouvait cependant bénéficier d'une dotation supplémentaire de l'Etat.

En 2015 avec les nouveaux cantons, la commune ayant le plus grand nombre d'habitants a été désignée pour collecter les résultats des élections départementales, et pour établir le procès verbal de l'élection des 2 conseillers départementaux du territoire. C'est "le bureau centralisateur" sans autre compétence. 

 

Collectivités locales et territoriales 

Commune : compétence générale amputée des compétences déléguées à la communauté de communes ou à un syndicat mixte.

Prélève l'impôt

 

Communauté de communes : compétences déléguées par les communes,

obligatoires :

 -Aménagement de l'espace (ex zones activités)

Facultatives

- Assainissement
- Tourisme
- Jeunesse


Prélève l'impôt

 

Conseil départemental : social, routes, collèges, transports en milieu rural

Prélève l'impôt

 

Conseil régional : formation, lycées, économie, transports, tourisme

Prélève l'impôt

Vign_NvxCantons-030

 

 

  Historique des cantons 
  une publication de vds-phl

 

  Une autre publication
  à propos
  des
nouveaux cantons

 

Les compétences du conseil départemental

La loi "NOTRE" redéfinira les compétences des différentes collectivités dont celles du conseil départemental.

La compétence générale sera-t-elle maintenue ?

La compétence sociale sera maintenue aux départements.

- Protection de la petite enfance

- RSA

- APA

Les compétences, route, ports, transports en zones rurale, collèges sont encore non définies entre départements et régions.

 

Les départements sont centrés sur la solidarité
Les départements se consacreront aux solidarités sociales et territoriales.
Solidarité sociale avec la réaffirmation de la compétence de prévention et de prise en charge des situations de fragilité, du développement social, de l’accueil des jeunes enfants et de l’autonomie des personnes Solidarité territoriale, avec le développement d’une capacité d’ingéniérie avec un
soutien d’experts pour accompagner les communes et les  intercommunalités dans des domaines techniques pour lesquels elles ne disposent pas de moyens (aménagement, logement…).

Extrait du dossier de presse relatif à la loi NOTRE, votée en 1ère lecture le 10/03/2015

La clause de compétence générale est supprimée pour les départements et les régions
Supprimer la clause générale  de compétence pour les départements et les régions signifie que ces deux échelons n’auront plus le droit  d’intervenir sur  tous les sujets, de dépenser dans tous les domaines d’action publique.
Cela permettra de clarifier « qui fait quoi », d’harmoniser les politiques publiques entre les différents échelons, et d’éviter des dépenses inutiles lorsque que plusieurs  niveaux de collectivités se concurrencent sur un même domaine d’action.

 

Source LCP (10/03/2015)

Quelles compétences pour les départements ?

Ils garderont la gestion des collèges et de la voirie. Ils pourront également accompagner financièrement des filières agricoles locales dans le cadre d’une convention avec la région. Les départements gardent également la possibilité d’intervenir dans le domaine du développement économique jusqu’au 31 décembre 2016. Par la suite, cette compétence sera gérée par les nouvelles régions.

 

Limites cantonales, limites communales

  La carte ci-dessous n'est pas une proposition de constitution de "communes nouvelles" mais la répartition des communes du Val de Saire dans 4 cantons (7 assemblées) en 1790, quand les communes ont remplacé les paroisses.

Avant la Révolution Française une organisation existait autour des paroisses
L'article 2 du décret du 22 décembre 1789 prévoyait que chaque département devait être divisé en districts au nombre de 3 à 9.Le 24 décembre 1789, les députés du département du Cotentin fixèrent à 7 le nombre des districts.L'article 1 du décret du 22 décembre 1789 disait que chaque district sera partagé en divisions appelées cantons, d'environ quatre lieues carrées.. le décret du 16 août 1790 fit des cantons le ressort judiciaire des juges de paix. mais au début cette unité administrative fut destinée à servir seulement de circonscription électorale; l'assemblée primaire des citoyens actifs devait se réunir au chef-lieu pour nommer les électeurs chargés de désigner notamment les représentants à l'Assemblée nationale et les administrateurs de département et de district.Selon le décret du 26 février 1790 le nombre des cantons fut d'abord de 63 (52 aujourd'hui).

Vign_cantons-1790-010

Districts du département du Cotentin :
Cherbourg, Valognes, Carentan, Coutances, Avranches, Mortain. 

District de Cherbourg.
Canton de Saint-Pierre Eglise

- Première Assemblée (Assemblée à Saint Pierre Eglise)-----
Saint-Pierre Eglise, Réthoville, Vrasville, Angoville, Cosqueville, Fermanville, Carneville, Théville.
- Seconde Assemblée (Assemblée à Clitourps)----- Gatteville,Sainte-Geneviève,Canteloup, Clitourps, Varouville, Brillevast, Gourbesville, Néville, Tocqueville.
Canton de Digoville
- Première Assemblée (Assemblée à Digoville)----- Digoville, Le Mesnil au Val, et Tourlaville.
- Seconde Assemblée (Assemblée à Gonneville)----- Maupertus, Gonneville, Bretteville, Le Theil.


District de Valognes

- Canton de Quettehou
- Première Assemblée (Assemblée à Quettehou)-----Quettehou, Morsalines, teurthéville-Bocage, Le Vast, Rideauville, Saint-Vaast.
-Seconde Assemblée (Assemblée à La Pernelle, transférée à Anneville-en-Saire)----- La Pernelle, Valcanville, Montfarville, Barfleur, Anneville-en-Saire, Le Vast, Réville.

Canton d'Englesqueville
-Lestre- Assemblée Unique
(Assemblée à Englesqueville-en-Lestre)----- Aumeville, Gréneville, Crasville, Videcosville Octeville-la-Venelle et Anglesqueville-Lestre, Tourville, Quinéville, Montaigu, Saint-germain de Tournebut, Saint Martin d'Audouville, Sainte Marie d'Audouville, Hautmoitiers, Vaudréville
.

Vign_cassini-lestre-010
Vign_cassini-quettehou-010-2
Les anciennes communes de Rideauville et Saint-Vaast se sont réunies en 1793, et les communes de Grenneville et Crasville en 1818. Englesqueville-Lestre, Hautmoitiers et Tourville fusionnent en 1812 en une commune Lestre,une commune dans le canton actuel de Montebourg. 
 

Dans le département de la Manche :

1795 : 63 cantons

1801 : 48 cantons

1973 : 51 cantons

1982 : 52 cantons

2015 : 27 cantons

 

Le département de la Manche s'agrandit

La commune de Pont-Farcy (Calvados) souhaite rejoindre la commune nouvelle de Tessy-Bocage (Manche) composée des deux communes déléguées de Tessy-sur-Vire et Fervaches (Manche).

Pour ce faire Fervaches doit devenir commune de la Manche. Après l'avis des communes concernées, le conseil départemental de la Manche à l'unanimité le 6 novembre 2017 a donné un avis favorable.

Le Conseil d'Etat se prononcera avant la fin de l'année 2017

Tessy-Bocage 2.079 hectares, 1.825 habitants

Fervaches      : 1.345 hectares,   514 habitants

 

Elections législatives

11 et 18 juin 2017

Vign_circos-50-200
 
Vign_Circo50-Dia10

Les 4 circonscriptions de la Manche 

Clic sur l'image

 
Vign_2015-04-02-0059B
 
Vign_2015-04-02-0067

2/04/2015

Philippe BAS (UMP)
élu président du Conseil départemental de la Manche par 36 voix contre 16 à Yveline DRUEZ (PS)

 
Vign_2015-04-02-0076
 
Vign_2015-04-02-0100
 
Vign_2015-04-02-0104
 
 

Regard dans le rétro

La même élection le 31 mars 2011

2011

 
Vign_carte_cantons_2014-020
Source site web préfecture
 

Canton du Val de Saire

34 communes

14 414 électeurs inscrits (1er tour)

 

 

Candidats

 DVD

T -  Christine LEBACHELEY (sortante)
T - Jean LEPETIT (sortant)

S - Valérie MONTRIEUL
S - Francis PICQUENOT

DVG 

T - Katherine ALLAIN-PITRON 
T - Patrick PERNIN

S - Elisabeth OURY
S - Philippe HELLÉ

EELV

T - Catherine MARREY
T - Philippe POTEY

S - Elisabeth LESAGE
S - Bertrand DUCHEMIN

FN

T - Marie-Françoise GANCEL
T - Stéphane LEMARQUANT

S - Rachel PICOT
S - Roger POIRIER

 

Tous les candidats de la Manche

carte interactive France Bleu

Vign_image_defaut_ori
 

Premier tour 

Pour être élu au premier tour, un binôme devra recueillir au moins 3.616 suffrages qui représenteront  au moins 50% des suffrages exprimés.

Second tour

Pour se maintenir au second tour, un binôme devra avoir obtenu au moins  1.808 suffrages

© 2014 contact@vds-phl.net
Créer un site avec WebSelf